barbouilles, scribouilles & autres bidouilles

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi, décembre 6 2013

Les trois étapes du chemin spirituel

Osamu_Tezuka _0012

(dessin de Osamu Tezuka)

Le chemin spirituel présente trois étapes

Lire la suite...

abonnezvous

jeudi, novembre 24 2011

Tout est possible sur la page vierge

Souvent on comprend la vacuité comme quelque chose de nihiliste, de dépressif aussi. (Pourtant ceux qui prennent des voeux bouddhistes, s'engagent à ne pas tomber dans le nihilisme.) Alors que cette vacuité c’est un peu la feuille blanche de l’écrivain, le bloc de marbre brut du sculpteur, il n’y a rien, une feuille blanche, un bloc de pierre et déjà par la présence de l’artiste il y a tous les possibles.

Bookmark and Share

dimanche, octobre 2 2011

Le bouddhisme à l’usage de mes filles

(Bouddha - Dessinateur & Scénariste : Osamu Tezuka - Editeur : TONKAM)

Si vous cherchez un ouvrage sur le bouddhisme qui l’explique clairement pour une compréhension occidentale et contemporaine, pour le prêter, tenter d’expliquer votre cheminement ou réfléchir simplement à celui-ci, je vous conseille l’ouvrage de Dennis Gira :Le bouddhisme à l’usage de mes filles.

Lire la suite...

vendredi, juillet 1 2011

Un cadeau du ciel

(cliquer pour lire)

L’éveil est l’acte de s’éveiller à la Vie, ce n’est donc pas une démarche égoïste, mais tout au contraire de partage et de solidarité, comme la vacuité n’est pas un concept de « vide » mais une conscience de la plénitude.

jeudi, juin 30 2011

Comme un grand

(cliquer pour lire)


Il n’y a pas de bonne ou mauvaise méditation, de grand méditant ou de débutant, il n’y a que l’instant où on s’ouvre à la vie, sans cesse renouvelé.

mercredi, juin 22 2011

Ego trip

(cliquer sur l'image pour lire)

«  Réussir ou rater  » sa méditation est encore une manifestation de l’ego. Méditer c’est arrêter de s’identifier à l’ego, il ne peut donc plus y avoir de jugement sur sa méditation qui serait bonne ou ratée. Il n’y a que le grand silence.

dimanche, juin 19 2011

Vacuité

La profonde prajñâ pâramitâ

Vacuité

Shûnyatâ, c’est la vacuité, en chinois c’est ku, un des sens de ku est ciel, les chinois l’utilisent dans un sens d’espace illimité qui contient toutes choses, on pourrait tout aussi bien utiliser le mot « plénitude » (1)

LIRE LA SUITE

dimanche, juin 12 2011

Les cinq agrégats sont tous vides

La profonde prajñâ pâramitâ

Il voit que les cinq agrégats sont tous vides

Premier enseignement donné directement dans le Sûtra du coeur, la réponsequ’Avalokiteshvara  présente à Shariputra est concise pour commencer, puis sera développée en plus grands détails (1) :

Cette méditation profonde permet de voir qu’il n’y a pas d’existence intrinsèque pour l’individu et ce qui le compose (les 5 agrégats).

LIRE LA SUITE

vendredi, juin 10 2011

Comment être rassuré, sans attendre d’être parfait !

Il y a 5 ans sur mon blog Lung Ta Zen (chez Free.fr , n'est plus actif) j'écrivais un court texte (extraits en gras ci-dessous)  sur "être pleinement" (soi).

Le titre fait référence au statut de bodhisattva. A partir du moment où nous prenons les voeux de bodhisattva, nous n'attendons pas d'être un bodhisattva pour agir dans le monde pour faire diminuer la souffrance, dès le début nous commençons à agir.

Lire la suite...

mercredi, juin 8 2011

La bonté

« Tout est vain mes amis, sauf la bonté. »

Alexandra David Neel 

jeudi, mai 19 2011

Shinjin datsuraku

Etudier la Voie du Bouddha , c'est s'étudier soi-même.

S'étudier soi-même c'est oublier le soi. 

Oublier le soi c'est être éclairé par toutes choses.

Réaliser cela, c’est abandonner son corps et son esprit [Shinjin datsuraku], toutes notions narcissiques, toutes les barrières entre soi et les autres. 

A ce moment, vous vous détacherez de l’éveil, tout en continuant à vous y adonner sans y penser. 

Dôgen - Shôbôgenzô - Genjô kôan